Startseite Alt+0Navigation Alt+1Inhalt Alt+2Kontakt Alt+3Sitemap Alt+4Suche Alt+5

Association

suisse des paraplégiques 

Sport suisse en fauteuil roulant

Kantonsstrasse 40

6207 Nottwil

Téléphone 041 939 54 11

Fax 041 939 54 09

rss(a)spv.ch

 

CCP:

IBAN CH06 0900 0000 6001 2400 3

 
 
 

Aviron

 
 

Contrairement au canoë, les pratiquants de l’aviron sont assis le dos en amont et voient donc seulement d’où ils viennent et non où ils vont. Ils font glisser le bateau soit avec une sangle (p.ex. à 8 rameurs) soit avec deux sculls (p.ex. à 1 rameur/skiff). Du point de la structure des mouvements, l’aviron fait partie des sports cycliques. Cela ne demande ni de réactions particulièrement rapides telles que pour le ping-pong ni d’exigences techniques telles que pour le basketball. L’aviron n’est pas un sport à haut risque et il n’est donc pas étonnant de voir que dans les études réalisées par les caisses-maladies, l’aviron fait partie des sports positifs pour la santé et les moins dangereux.

 

L’aviron est né en Angleterre. Une des compétitions, qui repose sur une longue tradition et qui attire encore aujourd’hui chaque année quelque 100000 spectateurs sur les rives de la Tamise, est celle où s’affrontent les équipes à huit rameurs des universités de Oxford et de Cambridge.

 

La fédération internationale des sociétés d’aviron FISA régit les compétitions d’aviron. Y est inclus le handi-aviron représenté par sa propre commission.

 

En Suisse, le handi-aviron en est à ses débuts. Le club nautique de Sempach, qui a rendu son établissement accessible en fauteuil roulant, est le premier club d’aviron en Suisse à avoir introduit officiellement le handi-aviron. Le premier cours de handi-aviron a eu lieu en avril 2008. L’accessibilité du club en fauteuil roulant a permis depuis d’intensifier le nombre de cours. Sempach a été désigné comme Centre national pour le handi-aviron et peut dès lors compter sur le soutien financier de la Confédération.