Startseite Alt+0Navigation Alt+1Inhalt Alt+2Kontakt Alt+3Sitemap Alt+4Suche Alt+5

Association

suisse des paraplégiques

Kantonsstrasse 40

6207 Nottwil

Téléphone 041 939 54 00

Fax 041 939 54 09

spv(a)spv.ch

 

CCP:

IBAN CH06 0900 0000 6001 2400 3

 

 

 
 
 

Trains DOSTO: Position d'Inclusion Handicap

(14.02.2018)

La Commission des transports du Conseil national s'est penchée sur la plainte déposée par Inclusion Handicap contre la licence d'exploitation provisoire des nouveaux trains Dosto. Inclusion Handicap a souligné dans sa prise de position que la faîtière politique n'a aucun intérêt à retarder l'introduction des nouveaux trains CFF ou à faire augmenter les coûts.

 

Situation initiale

Inclusion Handicap a déposé une plainte contre la licence d'exploitation provisoire des nouveaux trains à deux étages Dosto pour le trafic à longue distance. Les trains ne sont pas utilisables de manière autonome pour de nombreuses personnes handicapées. La place de ces dernières dans la société est ainsi considérablement limitée. Cela porte atteinte à la loi sur l'égalité des personnes handicapées (LHand) et à la Convention de l'ONU relative aux droits des personnes handicapées (CDPH). Inclusion Handicap n'a aucun intérêt à retarder la mise en place des nouveaux trains. Par contre, en tant que faîtière des organisations des personnes handicapées, il est de notre devoir et responsabilité d'agir pour l'élimination des défauts. Malheureusement, en raison d'une prise en compte insuffisante des problèmes, Inclusion Handicap ne peut recourir que par une plainte afin que les exigences légales soient dûment appliquées et que les personnes handicapées puissent utiliser au quotidien les trains de manière autonome.

 

Les points critiqués

Inclusion Handicap a déposé un total de 15 demandes légales dans sa plainte. Voici quelques exemples des défauts signalés:

  • Les voyageurs en chaise roulante ne peuvent pas quitter seuls le train, l'inclinaison entre le train et le quai étant trop forte.
  • Les boutons d'ouverture des portes du train ne peuvent pas être atteints par les voyageurs en chaise roulante en raison de leur positionnement.
  • Les mains courantes sont trop courtes dans les zones d'entrée et de sortie: la main courante près de l'escalier ne conduit pas jusqu'à la porte. Cela représente un risque de sécurité pour, par exemple, les voyageurs aveugles.
  • Moniteurs trop lumineux: les moniteurs des trains présentent une trop forte réverbération, les informations devenant partiellement illisibles. Ceci représente un grand problème particulièrement pour les personnes malentendantes qui, contrairement aux autres voyageurs, ne peuvent pas compter sur les annonces acoustiques faites par haut-parleurs.

 

Prise en compte insuffisantes des organisations des personnes handicapées

Inclusion Handicap s'engage afin que les personnes handicapées puissent utiliser de manière autonome les transports publics, comme l'exige la LHand. C'est pourquoi la faîtière des organisations de personnes handicapées tient énormément à une collaboration étroite et constructive avec les CFF. Les représentant(e)s des organisations de personnes handicapées siègent dans diverses commissions, comme le Comité consultatif handicap des CFF ou le Groupe d'experts du matériel roulant. Ils ont reçu dans ce cadre de la part des CFF des informations concernant le projet Dosto, comme l’indique clairement Inclusion Handicap dans sa plainte. Malheureusement, les représentant(e)s des organisations de personnes handicapées n'y sont pas suffisamment entendus, ce qui a rendu le dépôt de la plainte incontournable.

L'intégralité de la prise de position IH figure dans le document suivant:


Fichiers:

doc_praesentation_verkehrskommission_v_1_0_08022018_fr.pdf